N°262 La femme adultère

N°262 La femme adultère

(Jean 8 vs 3-11)

 

   do                   mi7  

Il écrivait sur le sol

                           fa                     sol7

Mais qui peut dire ce que c’était

On amena une femme

Que tous les hommes avaient condamnée

Et Son amour criait : Je serai ton salut

Et Son pardon criait : Va, Ne pèche plus

 

Ils sont partis l’un après l’autre

Et plus personne pour t’accuser

Il était là comme un apôtre

Comme un berger qui te recherchait

Il a prié, prié : O Père, pardonne-les

Et dans un cri, un grand cri, Il a rendu l’Esprit

 

O viens lâcher cette pierre

Qui veut lapider ce que Dieu fait

Ouvre ta bouche à Sa parole

Deviens Sa vie, écris sur le sol

Tu peux crier, crier : Il est la vérité

Tu peux aimer, aimer comme Il t’a tant aimé

 

Il écrivait sur le sol, mais qui a lu et qui a cru ?

Je veux rester à Son école et l’adorer, Il est mon salut

Et pardonner, pardonner comme Il a pardonné

Tout effacer, purifier comme Il m’a purifié

Par Son sang.

A écouter :

A télécharger :

N-262-Il-ecrivait